Journal Insomniaque

19 septembre 2005

Vive la pub !

Me revoilààààààààààààààà !!!

Oui oui, pas de news, bonnes news... En gros, rien.

Pour reprendre, j'ai envie de faire mon ptit commentaire perso sur les pubs du moment.

En premier, l'inévitable, la magnifique, la resplendissante et très utile pub pour le nouveau Tampax Flower Power ! (pas trouvé d'image, et je vais pas en acheter pour le scanner, tout de même !)

Bon...
Il s'agit donc, en 2005, de maintenant se parfumer le vagin...
Je dois dire que là, malgré toute mon ouverture d'esprit et toute mon imagination, ben je vois pas l'utilité de ce produit si gentiment proposé par les industries de tampon si prévenantes à notre égard...

Mais pour qu'une logique, aussi minime soit-elle, puisse s'installer dans mon esprit, je lance un appel désespéré à toutes les industries pharmaceutiques, alimentaires, chimiques et que sais-je :

A QUAND LA PASTILLE QUI FAIT QUE CA SENT BON QUAND ON FAIT CACA ???? (déféqu'air; selles-roses; cacasenbon; petfluet; etc...)

Voilà, ma demande est lancée, j'attends avec impatience la campagne de pub ^^.

Ensuite on a la pub pour la nouvelle bouteille Badoit, qui visiblement sourit.
Là mon appel de clémence et de pitié s'adresse à M6.

Z'êtes bien gentils, mais la repasser 25 fois durant la même coupure pub, autant le dire: CA GONFLE !!!

Remaniement de slogan:

Visiblement, elle nous fait chier la pub pour la nouvelle bouteille Badoit.


Et pour finir, message aux publicitaires du monde entier:

S'il vous plaît, vous en avez fait de bonnes (renault clio "get upaaaaaa", kiss cool "dis, je peux me réchauffer sous ton aisselle ?", et tant d'autres), alors tentez au mieux de vos capacités de revenir à cette époque bénie où même si la pub coupait le si bon film qu'on regardait, au moins elle nous faisait rire, et pas se moquer de vous...

Posté par Pasdodo à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 juillet 2005

Mais noooooooooon !

Vala, il fallait faire cette erreur.

Vieux Jeux

Et paf, en une fraction de seconde (ou presque), on se retrouve propulsé au temps glorieux (?) de Windows 3.1, aux manipulations DOS qui se limitaient pour nous, gamins de l'époque, à "c: games"...

Alors retrouver tout ça, ça n'aide pas à dormir, c'est sur.

Prince Of Persia
Le tout premier, en 2D plate comme le désert, mouvements saccadés et effets visuels inexistants. Mais bon Dieu qu'on aime ça !

Lemmings
Plus besoin de le présenter, des heures à se demander comment faire passer 463 bonhommes à travers 3 murs quand yen a un seul qui peut creuser...

Blockout
Je crois bien que c'est le premier Tetris 3D qui a été fait... Etrange comme les commandes reviennent comme de vieux reflexes. Ca doit être comme le vélo.

Et les autres découvertes, comme Goblins, un jeu de reflexion avec des trucs à ramasser et à utiliser; Push Over, un truc de domino que j'ai pas encore compris... Et plein d'autres...

C'est affreux !
Non seulement l'insomnie est soutenue (de façon distrayante, mais quand même), mais en plus je la passe devant un écran 17"...

VIVE INTERNET !!!

Posté par Pasdodo à 23:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 juin 2005

Torpeur

Et vint l'été, la chaleur, implacable et écrasante. 30°, à l'ombre. 58° sous le duvet.

Cette canicule (une encore) anéantit toute pensée, tout embryon d'idée. Plus aucun moyen de réfléchir, de créer ou même de bouger.

Taper sur le clavier même devient une torture. Encore plus quand un moustique vous fait croire qu'on a mis un point, alors qu'il n'y en a pas. Merci sale bête.

Agoniser dans sa sueur, s'écrouler dans la piscine, s'évaporer dans la cuisine et mourir frît, avec un peu de beurre et de poivre.

Bon, qui m'offre un ventilo ?

hitzeschutz

Posté par Pasdodo à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2005

Définitions

Petite recherche sur l'insomnie et d'autres citations à son sujet...

Wikipedia:

L'insomnie est un processus physique chez une personne qui fait que celle-ci n'arrive quasiment pas à dormir. Ce processus produit chez les personnes soit aucun résultat négatif, soit au contraire un manque chronique de sommeil qui finit par conduire à un éffondrement, un évanouissement.

Fight Club:

Quand on est insomniaque, on est jamais vraiment réveillé et jamais vraiment endormi.

L'interprète:

"-Vous faites quoi contre l'insomnie ?
- Je reste réveillé."

Citation anonyme:

L'insomnie, c'est ce dont souffre un individu qui reste toute la nuit éveillé pendant une heure.

Ma mère:

Mais c'est pas de l'insomnie, c'est juste que t'arrives pas à dormir. (Merci maman...)

Ma meilleure amie:

As-tu des soucis qui t'empêchent de t'endormir ? (Future psychologue)

Un quidam qui s'est plié à mes questions bizarres (merci Fabio ^^)

Insomnie : Trouble du sommeil, qui se traduit par…..

Mais qu'est ce que je fais c'est pas une trouble du sommeil, c'est une absence de sommeil.
Causée en général par un dérangement de mon horloge biologique, elle pourrait aussi bien exister parce que j'ai une nette tendances à me poser trop de questions pour n'importe quoi.

Bref cela fait que l'on a pas sommeil, qu'on ressasse, rumine, radote, cogite, et que finalement on se retrouve au lit, les yeux ouvert dans le vide à regarder défiler les minutes sur son radio réveil.

Remède : arrêter de se poser des questions, de se prendre la tête c'est le meilleur des remèdes…

Moi:

Nuits d'insomnie, seul moment caractérisé de créativité inutile.

Posté par Pasdodo à 20:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 juin 2005

Lectures...

Scotchage internet jusque O2h3O. Forcée d'aller au lit puisque plus de clopes. Erreur fatale: ai ouvert le livre. Lumière éteinte vers O4hOO...
Téléphone sonne vers 1Oh15. Téléphone et correspondant balancés par la fenêtre.

Quel livre ais-je lu ?

Posté par Pasdodo à 20:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


07 juin 2005

Et si... ?

Admettons, rien qu'une seconde.

Même qu'une fraction de seconde.

En fait on va même pas s'en rendre compte, mais on aura admis.

Donc on admet que la vie, toute notre vie, nos histoires, nos hauts, nos bas, nos heures de sommeil, nos repas, nos rires, nos amis, nos espoirs, nos tristesses, tout ça, du soir au matin et du matin au soir, que ce n'est qu'un rêve.

Un gigantesque rêve hyper-réaliste duquel on se réveille une fois la mort arrivée. Et une fois éveillé, ce n'est à nouveau qu'un rêve duquel on sortira à la mort suivante... Et ainsi de suite.

Pas de début, pas de fin, pas de Dieu, pas de peur, pas de paradis, pas d'enfer, ni Walhalla, ni Champs-Elysées.

Bon, on a fini d'admettre.

Dites-moi que j'ai fumé, que j'ai bu, ça me rassurera peut-être un peu... (Même que je suis folle)


Pour bien dormir, il y a plusieurs techniques.

Les ondes telluriques.

L'orientation de la tête de lit.

Musique douce et parfum de lavande.

Lait au miel, bien chaud et bien sucré.

Yoga.

Sophrologie.

Somnifères (immovane, dormicum, stilnox... Argh !).

Feng-Shui.

Ben feng-shui, ça me fait bien marrer. Alors hop, une petite recherche sur internet (magique) et on trouve tout un tas de bons conseils de personnes bien-intentionnées pour nous aider à trouver calme, sérénité et sommeil réparateur.

Le ptit clic avec tests et conseils pratiques, c'est par ici.

Posté par Pasdodo à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juin 2005

Pensées du noir

bougie

La lueur d'une bougie chauffe doucement la pièce et apaise l'obscurité. Au lieu de sombrer dans la clarté du sommeil, mes yeus se perdent dans cette flamme vacillante.
Mouvements saccadés sur les murs, les ombres se font témoins de mon éveil.
Que va-t-il se passer ? Mon crayon râpe le papier lisse et glacé, donne raison aux lignes tracées et tente vainement de donner une réalité à mon ennui.

La flamme se meurt. Ou mes paupières faiblissent. La cire étouffe la mèche, la lumière agonise.
Je me noie dans la nuit, me repaît du néant et m'enfonce dans les méandres de l'inconscience endormie.

La bougie s'éteint, je la rejoins.

fumee

Posté par Pasdodo à 16:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juin 2005

Envie de...

Printemps.

Semis du jour: Des glaïeuls.

glaieul1041

C'est pas trop tard. Non, ne me dites pas qu'il est trop tard, je ne veux pas le savoir. Les bulbes vont pousser, je le sais, j'en suis sûre, j'en suis convaincue.

Et puis sinon, j'irai en acheter qui auront déjà germé, au marché. Na !

Posté par Pasdodo à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2005

Je rêve ?

Non... C'est un cauchemard.

Passage obligé devant la télé, on zappe, on trouve rien. Ah si ! Une émission d'interviews, menée par Thierry Ardisson. Non pas que l'émission en elle-même m'interresse, loin de là. Je dirais même que savoir si Isabelle Adjani referme son tube de dentifrice ou non ne me paraît pas d'une importance vitale.

Mais cette fois, la personne interviewée attise ma curiosité. Pas pour ses réponses (osef dta life), mais pour son apparence... Cela fait déjà quelques jours qu'on en parle et je m'y mets aussi.

J'ai nommé:

rourke1

Mickey Rourke.

Jadis, il y a 1O ans de cela (my god, ça remonte !), le ptit Mickey était, avouons-le, le fantasme inavoué de bon nombre de jeunes filles tourmentées par leurs hormones.

Archétype même du "bad guy", représentant légitime du rebelle, il a su exploiter cet attrait du "mal" que chaque jeune fille garde au fond d'elle. Etrange d'ailleurs comme les méchants garçons remportent un certain succès... Le goût de l'aventure ? Rébellion anti-parentale ? (Sûr qu'un Mickey d'il y a 1O ans aurait pas trop plu à maman-papa)...

Mais voilà, le temps passe, l'âge n'attend pas le nombre des années, c'est bien connu. Donc le ptit Mickey a vieilli. Oui. Sauf qu'il n'a pas voulu, lui. Et la mode amorçée de façon spectaculaire par Michael Jackson a apparemment convaincu le "bad guy" de service. Il a certainement perdu ses lunettes ce jour-là...

1O ans plus tard:

mickey_rourke_1

Oui je sais, c'est triste. knlarmes13

Posté par Pasdodo à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2005

La peur de l'aube

Voilà, ça fait 3 heures, peut-être plus, qu'on se tourne et retourne dans les draps.

Et là, le coup d'assommoir.

O5hOO, O6hOO, on ne regarde même pas l'heure, on se dit juste que c'est trop tard pour dormir. Un seul signe, plus puissant que les milles maux de l'Apocalypse, vous dit que vous venez de faire nuit blanche, sans même vous en apercevoir.

moineau

Tchip-tchip ! Tchip-tchip-tchip ! Tchip-tchiiiiiiiip !

On risque un oeil sur la fenêtre et on constate, avec grand désarroi, qu'il fait considérablement plus clair qu'il y a 10 minutes... Et se rendormir pour 3 heures, à quoi bon ?

Posté par Pasdodo à 18:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]