23 juin 2005

Torpeur

Et vint l'été, la chaleur, implacable et écrasante. 30°, à l'ombre. 58° sous le duvet.

Cette canicule (une encore) anéantit toute pensée, tout embryon d'idée. Plus aucun moyen de réfléchir, de créer ou même de bouger.

Taper sur le clavier même devient une torture. Encore plus quand un moustique vous fait croire qu'on a mis un point, alors qu'il n'y en a pas. Merci sale bête.

Agoniser dans sa sueur, s'écrouler dans la piscine, s'évaporer dans la cuisine et mourir frît, avec un peu de beurre et de poivre.

Bon, qui m'offre un ventilo ?

hitzeschutz

Posté par Pasdodo à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Torpeur

Nouveau commentaire